Green Deal ou pactes verts : concept et initiatives

Depuis le début du 21è siècle, nous assistons à l’émergence du concept de “Green Deal” sur différents territoires et à des niveaux de pouvoir variés. Cet article a pour objectif de résumer diverses initiatives de Green Deal existantes et d’en saisir les caractéristiques principales.

ORIGINE

En 2007, dans un contexte où un record de températures annuelles est franchi aux Etats-Unis, le concept de Green New Deal est évoqué pour la première fois par le journaliste Thomas Friedman. Ce terme fait référence au New Deal, programme de relance de l’économie américaine lancé par le président Roosevelt en 1932 suite à la crise financière de 1930 et de la Grande Dépression.

Les programmes portant le nom de “Green Deal” qui apparaissent au début du 21e siècle s’emparent de l’urgence écologique et tentent de répondre de façon systémique aux diverses crises (écologique, sociale, économique) contemporaines.

LES GREEN DEALS A TRAVERS LE MONDE

En 2009, le Président américain Barack Obama intègre à son programme un « Green New Deal » axé sur la recherche dans les énergies renouvelables et la création d’emploi dans les métiers des « technologies propres ». La même année, ce concept fait également écho au sein des Nations-Unies, où le département des affaires économiques et sociales développe une note technique en faveur d’un “Green New Deal” pour le climat, l’énergie et le développement.

En Finlande depuis 2016, les Green Deals existants sont définis comme des accords volontaires entre l’Etat et le monde des affaires ayant pour but de promouvoir des objectifs de développement durable. Trois Green Deals y sont mis en place actuellement. Ceux-ci traitent de la réduction de l’utilisation de sacs en plastique, de la réduction des émissions de CO2 générés par les déplacements automobiles et de l’augmentation du recyclage des déchets pétroliers.

Depuis 2018, les démocrates américains menés par Ocasio-Cortez défendent également un second projet de “Green New Deal” pour les Etats-Unis. Ce programme prévoit un investissement massif de l’Etat dans les énergies renouvelables, ainsi qu’un volet social consacré à la garantie de l’emploi et à la redistribution des bénéfices.

Finalement, face à l’urgence climatique et face aux différents mouvements d’actions pour le climat, la commission européenne a également lancé son « European Green Deal ». Ce projet ambitieux vise un bilan des émissions nettes de gaz à effet de serre neutre en 2050.

QU'EN EST-IL EN BELGIQUE ?

En Belgique, les Green Deals existants semblent se rapprocher des initiatives de partenariats menées aux Pays-Bas. En effet, ils sont définis comme des accords volontaires entre partenaires privés, publics et les autorités politiques permettant de lancer des projets de développement durable ambitieux. Ces Green Deals rassemblent différents acteurs autour de thématiques spécifiques pour identifier les barrières qui empêchent d’affronter certains défis sociétaux et développer des solutions innovantes permettant d’y répondre.

  • En Flandre, 9 Green Deals existent et trois autres sont en développement sur la transition protéique, le sport et les soins durables.
  • En Wallonie, deux projets de Green Deal sont en cours : le Green Deal Cantines Durables et le Green Deal Achats Circulaires.

LE GREEN DEAL CANTINES DURABLES
COORDONNE PAR LA CELLULE MANGER DEMAIN

Par le biais du Green Deal Cantines Durables, dont l’objectif est d’augmenter la durabilité des repas servis dans les cantines, plus de 500 acteurs aux profils variés se sont engagés à agir en ce sens. Cela représente l’équivalent de 120.000 repas chauds par jour qui basculent progressivement vers une alimentation plus durable ! Pour mieux comprendre ce projet, la communauté Green Deal vous l’explique en images :

Fort de son réseau de près de 500 organisations membres en provenance de tous horizons (secteur privé, public, académique et société civile), The Shift, le réseau belge pour la durabilité, rassemble des acteurs complémentaires afin d’initier entre eux des partenariats durables et ainsi contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable en Belgique et à l’étranger. La promotion des partenariats de type Green deal, largement inspirée des Pays-Bas, fait intégralement partie de notre mission depuis 2015.

Suite au lancement de plusieurs projets de ce type au Nord de notre pays en partenariat avec divers acteurs de notre réseau et de la Flandre, The Shift a souhaité initier une dynamique similaire en Wallonie. Avec l’aide de GoodPlanet Belgium et la Wallonie, les deux autres initiateurs du projet Green Deal Cantines Durables, nous avons pu lancer le premier Green deal wallon sur une thématique clé du développement durable et chère à la Wallonie : l’alimentation. Ce fut une expérience très enrichissante qui a permis également le lancement d’un deuxième green deal wallon sur le thème des achats circulaires.

Maintenant que l’Europe a elle aussi lancé un Green deal à une toute autre échelle, nous espérons que de nouveaux projets vont naître en Wallonie et ailleurs dans notre pays.

Une Wallonie durable ? On y croit !

Demain se construit dès aujourd’hui. Ensemble relevons le défi !